@RJAHANBEGLOO, @UNESCO, À PROPOS DES GRANDS FONDATEURS DE LA NON VIOLENCE, III

 AILLEURS, LABUURUUDUUN HATI.

        Cher Ramin Jahanbegloo,

       Penser la non violence, une biblioteque, la prison et une idée, mais no être incarcéré seulement pour trouver l,inspiration, c,est que la non violence uniquement est possible d,exister par un méthode  relationé avec la beuté, laissez moi t,expliquer, chez l,idées tu prend a livre et aprés l,idee que  déjà habite â ton tête sera montré par une autre livre, et comme produit, c,est que on voit ca que tu a dit, à propos de La Désobéissance civile de Henry David Thoreau, Le magistral traité de Thoreau, écrira t il des annés plus tard, m,apportait la confirmation scientifique de ce que j,étais en train de faire, QUand à Gandhi, c,est dans la biblioteque d,une prison d,Afrique du Sud, donc, l,idée existait avant de que Gandhi a lu le livre de Thoreau à la prison de Afrique du Sud, at plus, cacao.

.:.

.:.

COMMENTAIRE PRÉCÉDENT 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s